Les 10 commandements avant de sortir la moto du garage ce printemps

0

Parce qu’elle a dormi tout l’hiver dans le garage, et parce qu’on veut en profiter tout l’été, autant faire une révision complète pour la première sortie.

1. Un équipement homologué il te faudra

La base, la priorité pour votre sécurité. À ce jour, pour être en règle vous devez être équipé de :

  • Casque homologué, mais est-ce nécessaire de le rappeler de nos jours…
  • Gants homologués, obligatoires depuis cette année. Valable pour les passagers également, les scooters, les 3 roues…
  • Gilet jaune à bord

Voilà pour les obligations en équipements moto. Maintenant, pour votre sécurité on vous recommande les équipements suivants :

  • Blouson de protection, avec des renforcements homologués et au mieux une dorsale, surtout si vous êtes en moto
  • Pantalon de protection
  • Bottes ou chaussures renforcées

Gardez bien à l’esprit que ces recommandations s’appliquent aussi aux scooters (seulement 16% des conducteurs de scooter ne possèdent AUCUN équipement d’après l’enquête de la Sécurité Routière). Ce qui est bien maintenant, c’est qu’on arrive à faire des équipements moto renforcés qui passent pour des vêtements conventionnels, en toute discrétion. Vous trouverez ce genre d’équipements moto sur Speedway par exemple, en ligne comme pour vos pneus. :-)

2. L’usure des pneus tu contrôleras

Vous avez roulé tout l’été dernier, sans regarder une seule fois l’état de vos pneus. Une vérification s’impose avant de reprendre la route. La profondeur des rainures doit être supérieure à 1mm. Au-dessous, il faut changer les pneus. Une précaution à prendre : un pneu moto qui a plus de 10 ans doit être automatiquement changé. À partir de 5 ans, mieux vaut le faire inspecter chaque année par un professionnel.

Une chose importante à savoir et qui peut parler aux motards : l’usure d’un pneu a une grande influence sur l’effet de louvoiement que vous pouvez ressentir. Cela peut également entrer en compte en cas de guidonnage, shimmy, vibration.

3. La bonne pression tu remettras

Ah ! La pression. Si les motards comprenaient à quel point la pression des pneus influent sur leur utilisation de leur moto, ils s’en inquiéteraient plus souvent. La pression est à faire toutes les 3 semaines, et surtout après une longue immobilisation. Et à froid.

En sous-pression, on use le pneu plus vite, on déforme la carcasse, on alourdit la direction. En sur-pression, on perd en tenue de route et en confort. Comme pour l’usure, la pression de gonflage a un effet important sur le louvoiement, et influe également sur le guidonnage et le shimmy (données Michelin).

4. Toutes les ampoules tu vérifieras

Pour le coup, ça c’est facile à vérifier. Juste pour le frein arrière où il faut être 2, quoique dans le garage mal éclairé et la moto dos à un mur, ça peut le faire !

5. Les niveaux tu complèteras

Circuits d’huile, de refroidissement, de frein, d’embrayage… Avec tout ce que vous avez roulé l’été dernier, votre moto en aura consommé, du liquide ! C’est toujours bien de remettre les niveaux en début de saison, afin d’être tranquille par la suite.

6. La batterie tu rechargeras et tu rebrancheras (car débranchée tu l’avais)

Eh oui, en cas d’immobilisation prolongée, pour conserver le bon fonctionnement de la batterie, il vaut mieux la débrancher et la stocker dans un endroit tempéré et sec. Au moment de la rebrancher, il faudra la charger.

7. Les plaquettes de frein tu examineras

Ce serait bête de faire l’impasse sur une simple vérification et risquer de ne pas s’arrêter au premier Stop. Sur certaines motos, il y a juste un cache à enlever, pour avoir un point du vue sur les plaquettes et faire la vérification. Sur les autres, un miroir suffit à voir l’état des plaquettes, sans avoir à démonter les étriers.

8. La chaîne tu retendras et tu graisseras

Si vous voulez qu’elle dure plus de 10 000 km, prenez 5 minutes pour la graisser au moins une fois par saison et surtout le pignon, la couronne et les rouleaux. Attention de ne pas trop en mettre non plus. Le mieux d’ailleurs est d’appliquer la graisse à chaud, donc après la première sortie.

9. Le moteur tu vidangeras

Avec peu d’outils et de moyens, on peut entretenir sa moto simplement, et sans que ça prenne trop de temps. La vidange est à faire tous les 3-5000 km, alors une fois en début de saison, ce n’est pas trop faire. Pensez à changer le filtre à huile une fois sur 2.

10. À toute fuite et à tout bruit attentif tu seras.

Dès les premiers tours de roue, vous devriez entendre le ronron qui vous avait tant manqué. En tout cas, si vous avez suivi scrupuleusement les 9 premiers commandements, vous ne devriez pas avoir de surprises. Gaz !

Partager.

A propos de l'auteur

Community Manager d’Allopneus, rédactrice du blog. Passionnée du web, des jeux vidéos et de gastronomie, je baigne dans le monde de l’auto depuis toute jeune, j’adore conduire (mais pas en mode croisière…).

Donnez votre avis