Nous avons vu récemment grâce à Anneline, les 10 astuces de l’hiver pour sa voiture. Aujourd’hui on va faire le contraire. Un article pour casser les mythes A NE PAS FAIRE sur sa voiture en hiver !

1 – Dégivrer le pare-brise avec de l’eau chaude

Oubliez cette idée tout de suite ! Le choc termique en cas de température trop froide risque de faire craquer votre pare-brise. Surtout qu’en remettant de l’eau, ça va regivrer. Le mieux à faire est de se bouger le popotin 5min avant votre départ. Démarrez votre voiture avec le chauffage. Le pare-brise se dégivrera tout seul et vous serez au chaud dès le départ ! Et si vous êtes vraiment à la bourre pour le boulot, utilisez une raclette prévue à cet effet.

2 – La pression des pneus

Alors oui vous avez fait de la physique au lycée ou même a la fac. Vous vous dites qu’en baissant la pression des pneus vous aurez plus de surface d’adhérence au sol et donc une meilleur traction. Oui mais non. En hiver, et surtout sur la neige, c’est le contraire qu’on veut. Plus la surface de pression au sol sera concentrée, meilleure sera votre tenue de route. Donc faites pas votre malin, gardez la pression recommandée par le constructeur. Y’a pas de « mais » !

3 – Ouvrir les fenêtres

Non, quelque soit la raison, évitez. Vous allez endommager le moteur électrique si les vitres sont gelées. Et même si vous avez des vitres manuelles, vous risquez d’endommager le mécanisme. Donc si vous voulez vraiment fumer votre clope, vous attendrez d’être arrivé au bureau.

4 – Le vinaigre sur vos essuie-glaces fatigués.

Non vraiment, ca sert à rien, et ca ne marchera pas mieux. Gardez votre vinaigre pour faire une bonne salade, ou nettoyer vos toilettes, et remplacez ces essuie-glaces !

5 – Garder la neige sur sa voiture pour faire le malin devant les collègues.

Enlevez la neige de votre voiture. Et sur toute la surface de la voiture. Le plus simple, c’est avec un balais, et ça vous prendra 30s montre en main. Un policier en colère peut vous verbaliser pour manque de visibilité.

6 – Les pneus hiver

C’est la peine que je vous en reparle ici ? Très rapidement alors. OUI, les pneus hiver sont vraiment mieux, et pas que sous la neige. Si on appelle ça hiver maintenant et plus neige, c’est pas pour rien ! Allez zou, allez lire cet article si vous n’êtes toujours pas convaincu !

7 – T’inquiètes de rien chérie, j’ai des pneus hiver !

Alors oui, mais non. Vos pneus hiver seront toujours beaucoup mieux que des pneus été (surtout en condition de neige, verglas). Par contre sachez que ce n’est pas aussi efficace qu’un pneu été en été sur sol sec ! J’en profite aussi pour vous dire que les distances de sécurité sont encore plus importantes en cas de climat difficile. Faites vraiment attention en hiver.

8 – Chéri, envoie les pleins phares !

Bah non. Non plus. Quand il neige, ça ne sert à rien, et vous ne verrez pas mieux. Ça va surtout servir à aveugler les autres automobilistes. Si vous ne me croyez pas faites l’expérience quand il neige, vous verrez. Par contre, si vous avez des antibrouillard avant, vous pouvez.

9 – Déconnecter sa batterie par grand froid.

Non plus. Vous n’allez pas forcément l’économiser. Si vraiment il fait très froid (à partir de -15°C/-20°C), vous pouvez utiliser un chargeur. C’est si vous l’avez, n’allez pas m’en acheter un si un jour en hiver 1954 il a fait -20°C dans votre région.

10 – Tu connaissais ce raccourci chérie ?

En cas de climat extrême, n’essayez pas de feinter en prenant les petites routes. Les grands axes seront mieux déneigés et/ou salés. Et surtout si vous tombez en rade, vous aurez plus de chance qu’il y ait quelqu’un sur la route pour vous aider.

11 – [Pour les plus jeunes] « Tirer des freins à main » avec des chaînes

Alors oui c’est marrant sur un parking vide et enneigé, ça impressionne les potes. Mais c’est une GROSSE bêtise. Les chaînes ne sont pas faites pour résister à ce type d’épreuve. Vous risquez de les casser, avec ça de faire d’énormes dégâts au niveau des passages de roues. Ça vous coûtera plusieurs centaines d’euros de réparation.

Allez en voiture Simone. C’est moi qui pilote, c’est toi qui klaxonne !