Goodyear fête ses 120 ans : l’histoire d’une conquête technologique

0

Si la marque de pneus Goodyear arrive à avoir de si bons résultats dans les tests, c’est en raison de son indéniable expérience. En effet, la marque qui fête ses 120 ans cette année a une histoire ponctuée d’avancées technologiques marquantes. 

C’est en 1898 que la marque de pneus Goodyear Tires & Rubber Company a vu le jour. Depuis, elle a innové sans cesse. Elle est arrivée aujourd’hui à un aboutissement, avec son centre d’innovation situé au Luxembourg, à Colmar-Berg. C’est un lieu qui a vu naître des pneus ultra performants comme le pneu hiver Ultragrip 9, et qui comprend plusieurs circuits ainsi qu’une grosse équipe Recherche & Développement.

Les chiffres parlent d’eux mêmes :

  • 36 000 heures de recherche et développement
  • 3 800 tests réalisés
  • 330 000 kilomètres parcourus

Dates marquantes dans l’histoire de Goodyear

Mais avant d’en arriver là, le chemin a été long. Il y a déjà l’invention du pneu démontable en 1904, la fabrication du premier pneu tout-terrain en 1921. Mais ce n’est pas tout ! Goodyear s’est intéressé à la problématique environnementale à partir de 2001 ; l’invention de la technologie BioTRED à base d’amidon de maïs en est le résultat. Plus récent, en 2017 Goodyear a annoncé un pneu à base d’huile de soja, neutre en carbone et renouvelable.

Également, Goodyear s’est démarqué avec son investissement dans les nouvelles technologies, avec un pneu destiné à l’engin lunaire MET en 1971 ; avec aussi la commercialisation du RunOnFlat en 2005. En 2012, c’est le « Air Maintenance » que Goodyear a présenté ; il s’agit d’une solution permettant de maintenir la pression de gonflage à un niveau constant, de manière autonome. Et en 2017, Goodyear a bousculé notre regard sur l’automobile en présentant au Salon de Genève, le pneu Eagle 360°. Il s’agit d’un pneumatique prototype à la forme sphérique, inventant une nouvelle manière de se déplacer.

Sans oublier l’introduction de nouvelles dimensions du type Tall & Narrow, un pneu fin et étroit que l’on retrouve notamment sur le Renault Scenic IV. Ou encore, la technologie SealTech très prisée sur certains marchés émergeants, avec une bande autocollante implantée à l’intérieur du pneu permet de réduire les crevaisons sur la bande de roulement.

Une histoire chargée qui a permis à la marque de pneus Goodyear de bénéficier d’une indéniable expérience. Les pneus Eagle F1 Asymmetric 3, Vector 4Seasons Gen 2, ou encore Ultragrip 9 en sont l’aboutissement ultime.

Un anniversaire qui sera célébré au prochain Salon de Genève, qui ouvrira ses portes du 8 au 18 mars 2018.

 

Partager.

A propos de l'auteur

Ex-Community Manager d'Allopneus, je repasse ici publier quelques articles. Passionnée du web, des jeux vidéos et de gastronomie, je baigne dans le monde de l'auto depuis toute jeune, j'adore conduire (mais pas en mode croisière...).

Donnez votre avis