Les tops et les flops 2016 chez les 2 et 3 roues d’au moins 125cc (Partie 2)

0

Les Tops

Notons que Yamaha conserve la tête du classement des constructeurs avec plus de 28 600 immatriculations, même s’il observe un léger retrait par rapport à 2015 (-1,7%). Pour sa défense, Yamaha dispose d’assez peu de stock normé EURO 3 et a donc limité les « immatriculations d’urgence » d’avant nouvel an.
Suivent Honda (+3,2%) et Piaggio (+6,1%) pour un podium identique à celui de l’an dernier.
Plus révélatrices, les fortes progressions de BMW (+9,2%, 4ème), Kawasaki (+10,2%, 5ème), Harley Davidson (+7,7%, 6ème) ou surtout Triumph (+29,8%, 9ème).

Heureux constructeurs qui ont réussi à surfer sur les bonnes tendances :

  • Les modèles emblématiques :
    • Yamaha et sa gamme MT (MT-07, MT-09 et MT-09 Tracer) et son T-Max,
    • BMW et ses R1200, Nine-T et GS,
    • Honda et son Forza 125, ou plus récemment la nouvelle cuvée de son Africa Twin.
  • Les scooters à 3 roues qui malgré tout conservent de bonnes parts de marché :
    • Piaggio principalement, à l’instar de son MP3 et de son Yourban,
    • mais aussi Peugeot (j’avais promis de citer une marque française !) et son Metropolis.
  • La vague rétro ou plutôt « néo rétro » :
    • Triumph, très à l’aise dans le domaine avec la Bonneville,
    • Mash et sa Seventy Five,
    • BMW et les déclinaisons de sa Nine T
    • ou encore Harley et ses cruisers intemporels
  • Les scooters 125 qui sont un bon palliatif aux maux des citadins :
    • Le Honda Forza,
    • Le Yamaha Xmax ou
    • Le Piaggio X-Evo

Citons aussi parmi les tops les « petitts » 50cc qui progressent à +2,9% sans subir les contraintes EURO 3 / EURO 4.

Les Flops

Côté face, Suzuki plonge quasi dramatiquement (-22,1%) et n’occupe plus que le 7ème rang des constructeurs, blessé par les ventes du GSR750, qui tombe de plus de 40% par rapport à 2015.

Ducati (-1,0%) a du mal à maintenir ses ventes et ne compense pas l’essoufflement du Scrambler (en chute de 36%).

Les scooters 2 roues de grosses cylindrées ne sont pas à la fête et continuent de pâtir des ventes de leurs cousins à 3 roues.

Rendez-vous sur la 3ème partie de notre dossier pour les perspectives 2017

Retrouvez la 1ère partie du dossier qui fait l’état des lieux 2016

Sources : CSIAM et l’Officiel du Cycle

Partager.

A propos de l'auteur

Comment ça, c’est rond et c’est noir ? Mais c’est beaucoup plus compliqué… Tout ce qui touche au pneu me passionne, son histoire étonnante, sa technologie qui évolue sans cesse, ses marchés. Une véritable passion, je vous dis…

Donnez votre avis