Les pneus du futur, mais aussi du présent…

0

Les manufacturiers de pneumatiques présentent lors des salons internationaux leurs recherches et leurs travaux, prouesses de technologies mêlées parfois à leur dextérité artistique :

  • Salon International de l’Automobile de Genève (la 87ème édition a ouvert ses portes le 9 mars dernier)
  • Mondial de l’Automobile à Paris
  • Essen Reifen (plus grand salon pneumatique du monde)

Voici un aperçu des nouveautés dénichées sur ces salons durant l’année 2016 et ce début d’année 2017 :

Salon de Genève 2017

Goodyear a présenté une version améliorée de son pneu 360°, le Eagle 360 Urban. Il a été imprimé en 3D ; il est composé d’un polymère ultra élastique, dont les propriétés d’élasticité et de cicatrisation se rapprochent de la chair humaine. En plus de se réparer tout seul lorsqu’il est victime d’entailles, le Eagle 360 Urban est capable de détecter l’endroit exact de la coupure avant d’entamer le processus de cicatrisation. C’est carrément une « peau bionique ».

Pirelli a dévoilé ses pneus colorés, « Smart and beautiful », et également les pneus « Connesso ». Ces derniers sont connectés via une application mobile avec le conducteur du véhicule. Ces pneus sont équipés de capteurs électroniques reliés à une plateforme numérique qui retranscrit toutes les informations collectées sur les pneus : usure, état général… au conducteur. Il propose aussi de nouvelles fonctions telles que la géolocalisation. La commercialisation de ces 2 technologies est prévue pour cet été 2017.

Dans la même lignée des pneus connectés, Goodyear a présenté son nouveau pneu : l’Intelligrip Urban. C’est un pneu acteur majeur de la conduite sur route des véhicules autonomes. Il est capable de détecter tout seul son usure, l’état de la chaussée, et même de créer une alerte pour l’utilisateur qui est alors invité à remplacer ses pneus usés.

On ressent bien la tendance de l’automatisation s’imposer en force dans le monde de l’industrie. Après la révolution de la domotique, l’industrie de l’automobile et des pneumatiques vient aussi vers ce développement de l’intelligence artificielle. Le monde de demain se dirige vers la connexion totale entre l’humain et la machine.

Nous avions pu découvrir durant les Salons de l’année 2016 plusieurs innovations :

Essen Reifen 2016

Le Reifen et Future Tire Conference and RubberTech Europe sont des salons qui présentent les innovations dans l’industrie du pneumatique : plus de 600 exposants de 43 pays, dont les 20 plus grands fabricants de pneus au monde.

Le prix de l’innovation a été décerné à Bridgestone avec le pneu Driveguard : c’est un pneu de roulement à plat, système innovant qui ressemble à la technologie Runflat.

Michelin a présenté lui le pneu MICHELIN X Line Energy Triple A (= efficacité énergétique du pneu), pour Poids Lourd. C’est le combo parfait entre longévité, adhérence au sol et faible consommation de carburant. Lorsqu’on sait que ces performances sont antagonistes, on se rend vite compte de l’avancée technologique des matériaux qui composent les pneumatiques du 21ème siècle.

Mondial de l’Automobile 2016

Nous était présenté le pneu concept de Goodyear, « Urban Crossover« . Il équipe en exclusivité le concept Lexus UX, dévoilé lors de cette édition. Ce pneu marque la collaboration entre les deux marques. Il offre au crossover un design exceptionnel et innovant, presque agressif par ses courbes tracées et structurées. Lexus a d’ailleurs demandé à Goodyear de repousser ses limites en matière de design et d’exploiter des technologies de pointe. On découvre ainsi un pneu et une jante complètement assemblés, formant ainsi une roue à l’allure sportive et originale. Quand on connaît l’engouement pour les véhicules de type 4×4, SUV, Crossover, en augmentation de plus de 28% en 2016, Goodyear se place au coeur de la tendance.

Salon de Genève 2016

Hankook y avait présenté des pneus au concept futuriste, basé sur un design de patins à roulettes. C’était sur le stand Opel, sur la GT Concept. Ces pneus sont rouges sur l’essieu avant, noirs sur l’essieu arrière. Cela donne une allure très futuriste au véhicule, qui aborde déjà un look d’avant-garde avec des lignes fluides et dynamiques. Malgré leur statut de prototype, ces pneus peuvent tout de même aller jusqu’à une vitesse de 100km/h. Son mécanisme de porte sophistiqué permet une vue sur la bande de roulement des pneus spécialement travaillée, incorporant les logos GT. Les ingénieurs de la marque ont dû relevé des défis tels que le travail du motif des flancs et de la bande de roulement, la création d’échantillons de couleurs du caoutchouc. Ils ont utilisé pour cela des matériaux de remplissage alternatifs, faits sur une base de couleur blanche plutôt que sur du noir de carbone.

Flashback sur les anciens pneus concepts

Au Salon de Genève 2015, Goodyear présentait un pneu capable de produire de l’électricité : le BH3. Tout en roulant, le pneu dispose de plaques lui permettant de produire sa propre électricité. Ce pneu arrive en solution idéale pour rendre les véhicules du futur complètement autonomes, sans plus aucun limite énergétique en étant chargés en continu.

Au Mondial de l’Auto 2014, Bridgestone avait créé la surprise avec la présentation du pneu sans air. Très audacieux et révolutionnaire, ce concept est d’autant plus étonnant que le mot « pneuma » signifie « air » en latin.

Hankook, en 2014, présentait lui 3 types de pneus très futuristes:

  • Le Boostrac : utilisation variée pour celui-ci, performant sur l’asphalte, la terre, le sable ou encore le gravier. Ce pneu sait tout faire, notamment grâce à ses bandes de roulements hexagonales se déployant sous forme de crampons, passant ainsi du bitume aux zones sablonneuses avec une réelle efficacité.
  • L’Alpike : utilisation dédiée aux surfaces enneigées ou verglacées. Sur neige, le diamètre du pneu augmente peu à peu, créant ainsi un contact avec la route plus large et plus sécuritaire.
  • Le HyBlade : le plus improbable de la série. C’est le plus audacieux mais aussi le plus fou. Il permet au véhicule de rouler sur l’eau ! En déployant des lames latérales à géométrie variable pour s’appuyer sur l’eau.

Lors du Salon de Genève en 2012, Bridgestone a présenté le pneu à décorer, avec une bande de couleur à apposer au moment du montage. Les pneus prennent alors une allure plus fun !

Le mot de la fin

Toujours en quête d’innovation, l’industrie du pneu est un marché en plein évolution et révolution, complètement impacté par les nouvelles technologies d’information.

Le pneu n’est plus seulement un morceau de caoutchouc, noir, gonflé d’air. Aujourd’hui c’est un objet phare de la vie du conducteur, connecté, coloré, intelligent. Le pneu est désormais sur le devant de la scène.

À propos de l’auteur : 

Letizia, conseillère client chez Allopneus. Vous aider à choisir le pneumatique parfaitement adapté à votre besoin est ma priorité, le pneu est un compagnon de route qu’il faut sélectionner avec soin. Amoureuse de la vitesse, l’automobile n’est pas seulement une affaire d’homme…

Partager.

A propos de l'auteur

Ils en connaissent un rayon sur le pneu ! Leur histoire, les techniques… C’est une équipe de passionnés qui savent conseiller au mieux les automobilistes.

Donnez votre avis