On vous dit tout : comment le pneumatique « hiver » a été inventé

0

On vous parle de pneus été, toutes saisons, et hiver, mais il est important de savoir comment nous en sommes arrivés à avoir une telle diversité de pneumatiques.

Commençons par le début de l’histoire du pneu…

  • 1839 : Découverte de la vulcanisation* du caoutchouc par Charles Goodyear

Charles Goodyear en avait découvert la formule mais c’est Thomas Hancock, un inventeur Anglais, qui a breveté la découverte de vulcanisation avec le caoutchouc et le soufre.

  • 1888 : Le premier pneumatique a été créé par le vétérinaire irlandais John Boyd Dunlop qui voyait son fils en difficulté dans les chemins avec son tricycle. Il a donc eu l’idée de concevoir une « chambre à air » enveloppée d’une toile de coton qu’il a collé sur une jante en bois.

Ce fut rudimentaire mais efficace, et cela lança les manufacturiers qui n’ont cessé de développer et enrichir cette technologie en modifiant les composants ainsi que la structure pour s’adapter aux besoins de la population (meilleure tenue de route, sécurité etc.).

Les frères Michelin ont eux inventé le pneumatique sans chambre à air nommé « Tubeless » qui a révolutionné le monde du pneu.

Qu’en est-il des pneus hiver ?

Les pneumatiques hiver ont été inventés par la société Suomen Gummitehdas Osakeyhtiö, anciennement NOKIA, que vous reconnaîtrez sous le nom de NOKIAN, située en Finlande.

En 1934, la Finlande est passée des charrettes tirées par des chevaux aux camions. Ils se sont aperçus du besoin d’avoir une meilleure tenue sur sol, car ce sont bien les mieux placés pour connaître le besoin des routes nordiques ! Les commerçants avaient besoin de circuler toute l’année pour transporter leurs marchandises, quel que soit l’état des routes.

Ils ont créé le premier pneu hiver destiné aux camions, le « Kelirengas », un pneu avec un profil très inédit par rapport à ce que l’on connaît aujourd’hui, puisque c’était des rainures transversales qui permettait de « mordre » la neige molle et la boue. Ce pneu était surnommé Weather Tyre : « Pneumatique météo ».

Nokian Kelirengas

En parallèle à cette mise en place du pneu hiver, le parc de véhicules de tourisme était en pleine expansion et le besoin était le même pour ses conducteurs : avoir une meilleure tenue de route pour garantir l’arrivée à destination. Nokian a donc créé le modèle « Hakkapeliitta » qui est toujours existant et amélioré à l’heure actuelle.

hakkapeliittaNokian a donc conçu un pneu plus petit permettant de s’adapter aux véhicules de tourisme. Le profil du pneu tourisme hiver était similaire à celui des camions, des rainures transversales, assez aérées et progressives. Ce profil a été proposé jusqu’aux années 50.

Ce pneu a eu énormément de succès lors de sa création puisque le manufacturier en a fabriqué plus de 20 000 en 6 dimensions différentes.

Ensuite, le succès a continué pour le manufacturier puisqu’il a été très apprécié et reconnu lors des Rallyes du Monte Carlo dans les années 50 et 60. Certains pilotes équipaient leurs véhicules de pneus hiver « Kometa Hakkapeliitta », un pneu clouté qui offrait des performances bien supérieures dans les routes enneigées et glacées. Ces pneumatiques ont ensuite été beaucoup convoités par les compétiteurs dans beaucoup de pays.

profils Hakkapeliitta

Assez récemment encore, les pneus Nokian ont prouvé une nouvelle fois leurs performances avec Janne Laitinen, un pilote qui a atteint la vitesse de 335,713 km/h sur la glace du Golfe de Botnie en Finlande. C’était avec le modèle Hakkapeliitta 8, qui a permis de constater une adhérence sans limite à une vitesse jamais atteinte jusque-là.

Idée innovante pour Nokian…

Allez, une information supplémentaire si vous ne l’aviez pas, mais sachez que Nokian est depuis quelques temps en train de travailler sur un pneumatique pouvant s’adapter aux différents états de route…

On ne parle pas de pneus toutes saisons, nous parlons bien d’un pneu hiver qui aurait la possibilité d’être clouté pour les routes très enneigées et glacées, et qui en parallèle pourrait s’adapter aux routes dégagés !

Nokian a pour idée de concevoir le pneu avec des clous rétractables.

Cela vous permettrait de l’intérieur de votre véhicule avec un bouton adapté sur le tableau de bord, d’enclencher les clous si vous êtes sur une route difficile, et de les retirer si vous êtes sur une route dégagée. Ce qui évite la circulation qui devient un cauchemar lorsque vous roulez avec des pneus cloutés sur un bitume sec, et mieux encore de pouvoir actionner ou désactiver la présence des clous sur le pneu sans sortir du véhicule, sans aucun changement de pneus !

Cette conception est toujours en cours chez NOKIAN, bien évidemment ce n’est pas le type de pneus que nous utiliserions en France couramment : nous n’avons pas encore des conditions climatiques nordiques ! Mais cela peut vous intéresser si vous êtes amenés à prendre des routes de montagne isolées afin de pouvoir les monter sans risque et redescendre tranquillement sur des routes plus faciles d’accès.

Ceci dit pour le moment ce n’est qu’une idée en cours de développement mais il va de soi que c’est une idée innovante. Et du coup le coût de production en est très important… Affaire à suivre !

* Lors de la cuisson du pneumatique, il est placé dans un moule chauffé à la vapeur et à l’eau. Le pneumatique est donc plaqué contre les parois du moule grâce à la pression d’une membrane interne au moule. Cette étape permet d’imprimer sur la surface du pneu les sculptures, marquages externe et assure la parfait cohésion de l’ensemble des composants : c’est ce que l’on appelle la vulcanisation.

À propos de l’auteur :

Caroline : chargée de Qualité au sein d’Allopneus, je suis passionnée par le monde de l’automobile, et de leurs plus belles merveilles. J’adore aussi voyager, et découvrir tout ce qui nous entoure !

Partager.

A propos de l'auteur

Ils en connaissent un rayon sur le pneu ! Leur histoire, les techniques... C'est une équipe de passionnés qui savent conseiller au mieux les automobilistes.

Donnez votre avis