[Retour d’expérience] J'ai essayé 3 modèles de pneus sport sur mon Audi 3

4

Voici donc le premier article d’un de nos rédacteurs invités. Un de nos clients pour être précis. C’est en discutant sur notre page Facebook que je me suis rendu compte que vous étiez nombreux à pouvoir apporter votre connaissance à la communauté. Je laisse donc la parole à Julien.

Je m’appelle Julien, j’ai 28 ans, marié, une fille et je possède une A3 Sportback 1.8 TFSI reprogrammée à 227 chevaux.

J’aime la course automobile, et je suis déjà allé brûler un peu de gomme sur circuit… ce qui me vaut une consommation assez élevée de pneus. A chaque changement, je change de marque, même si je suis satisfait du précédent. Le but, c’est d’avoir un avis sur tout ce qui existe, pour peut-être m’arrêter un jour pour plusieurs achats sur un même modèle, quand j’en aurais essayé suffisamment pour pouvoir décider lequel est le meilleur à mon sens. Je précise toutefois que je reste toujours dans les modèles dits « Premium » et que je n’ai jamais acheté de pneus d’entrée de gamme.

Goodyear Eagle F1 Asymemetric

La voiture m’a été livrée, à ma demande, avec des Goodyear Eagle F1 Assymmetric. J’avais comme critère principal d’avoir des pneus réputés très silencieux dans l’habitacle. Après avoir lu des avis, des comparatifs, etc, je m’étais arrêté sur ceux-là.
Sur ce critère-là, je n’ai pas été déçu : le pneu est effectivement très silencieux. En accroche, là encore il est irréprochable, même sur sol humide. Une mention spéciale pour l’évacuation de l’eau lors des aquaplaning : j’ai eu le malheur de passer dans une énorme flaque d’eau sur une autoroute, après une grosse averse… la voiture est restée “sur des rails”.

Là où il pèche, c’est sur la longévité. Même en conduite papamobile, il s’use assez vite. J’ai fait quand même 18000km avec sur le train avant, c’est tout de même honnête pour un pneu sport.

test-pneu-sport-julien (2)

Au changement suivant, je suis passé sur du Bridgestone Potenza. Un peu plus bruyants mais pas trop non plus, ils ont un comportement assez rassurant. Leur longévité me paraît bien au dessus de celle des Eagle F1 Asymmetric. J’en suis à 40000 sur le train arrière, et le changement est encore loin…

Michelin Pilot Sport 3

Quand est venu le moment de les changer à l’avant, j’ai décidé de retourner à mes premiers amours, Michelin. Jusqu’à présent, je dois bien avouer que c’était le prix du Michelin Pilot Sport 3 qui me rebutait un peu. Mais celui-ci ayant tendance à s’aligner (à la baisse), et Allopneus proposant des prix toujours plus alléchants, j’ai cédé à la tentation.

Je fus tout de suite séduit par leur tenue de route. Bien accroché dans les virages sur sec comme sur mouillé, il m’apparut comme le plus performant de tous ceux que j’avais essayés jusqu’à présent. Et sans sacrifier le côté “confort silence” si cher à mes yeux !

J’ai eu l’occasion de le tester sur circuit alors qu’il était encore récent, et son comportement était des plus rassurants. Je l’ai testé sur le circuit de Pont L’évêque, essentiellement composé de virages, l’idéal pour juger un pneu. Fidèle dans les virages comme lors des freinages, c’est indéniablement un excellent pneu.
Il n’en reste pas moins qu’arrivé à environ 50% d’usure, il a commencé à me décevoir. Beaucoup moins d’accroche, et un témoin d’ESP qui s’allume de plus en plus souvent tellement ça se met à patiner dès qu’on force un peu dans un virage.

La conclusion pour le PS3, c’est que c’est certainement le meilleur pneu avec lequel j’ai pu rouler, mais que cette excellente qualité ne dure que pendant qu’il est neuf, et qu’il perd énormément de ses nombreuses qualités bien avant que le pneu soit totalement lisse… et c’est toujours dommage de devoir changer un pneu au bout de 10000km alors qu’il reste 8mm de gomme. En tout cas, je leur ai fait faire 21000km.

La suite à venir : Dunlop

test-pneu-sport-julien (3)Du coup, pour le prochain, je décide de changer à nouveau. Peut-être pour me convaincre que le PS3 était le meilleur et qu’il faut faire avec ses défauts…
Mon choix s’est arête sur le Dunlop Sport Maxx RT. Des avis positifs sur le confort bruit, des tests qui mettent en avant son incroyable accroche… mon passage aux 24h du Mans en juin 2013 a arrêté définitivement mon choix, l’omniprésence de Dunlop sur le circuit m’ayant convaincu d’essayer ce pneu.

Partager.

A propos de l'auteur

Ancien Social Media Manager d'Allopneus, je passe maintenant de temps en temps publier quelques billets ici. Je suis intéressé par les nouvelles techno, le monde de l'auto, et tout ce qui se passe autour du pneu. Et #motard avant tout !

4 commentaires

  1. Merci pour ces informations.
    Je dispose de la mêlée voiture que toi et j’ai aussi eu l’occasion de tester plusieurs pneus.
    En effet, les michelins sont très efficaces neufs mais s’avèrent décevant une fois qu’un peu de gomme est partie : le voyant d’antipatinage s’allume en permanence.
    J’ai eu l’occasion d’essayer des contisport qui sont efficaces sur la durée.

    Suite à ton article je vais me laisser tenter par les Goodyear.
    Quelqu’un a-t-il essayé les hankook ?

Donnez votre avis