Goodyear dévoile 2 pneus conçus pour les voitures autonomes

2

Goodyear fait partie des plus grands manufacturiers de pneus dans le monde. Innovateurs depuis toujours, avant-gardistes (ils fabriquent des pneus toutes saisons depuis 30 ans par exemple), ils sont forces de proposition tous les ans à Genève.

L’an dernier, ils présentaient un concept de pneu produisant de l’électricité en roulant, et donc destiné aux voitures électriques.

Cette année, ce n’est pas un mais 2 pneus conceptuels qu’ils nous présentent, à destination des voitures autonomes cette fois-ci.

Car les voitures autonomes (on pense notamment à la Google Car) sont déjà là, et une étude récente sur laquelle Goodyear s’appuie annonce 85M de véhicules autonomes vendus par an d’ici 2035 (étude « Navigant Research »).

Goodyear a donc imaginé un pneu adapté à ces voitures, très original :

Goodyear Eagle-360

GY_Eagle360

 

Eh oui, c’est bien un pneu ! Cette fois-ci, de forme sphérique. C’est une innovation qui n’a rien à voir avec les autres puisque la forme initiale même du pneu est revue.

Sphérique, il apporte une nouvelle dimension à la manoeuvrabilité du pneu, et en conséquence à la sécurité. Imaginez un pneu mutli-directionnel, capable de tourner dans tous les sens et donc réagir au mieux aux aléas de la route.

 

Le must, c’est le braquage à 360°, permettant de se garer dans n’importe quel mouchoir de poche sans manoeuvre. Je vous laisse découvrir la vidéo de Goodyear, qui vous en dira d’autant plus :

Précision : le pneu serait connecté à la voiture grâce à la lévitation magnétique, du coup ce ne serait pas pour tout de suite ! 😉

Concernant le design du pneu, il s’inspire de la nature, puisqu’il a la forme sphérique et l’aspect « cerveau » de certains coraux. Les fonctions aussi copieraient l’éponge naturelle, en se ramollissant au contact de l’eau et en se durcissant en séchant, ce qui lui confèrerait une certaine résistance à l’aquaplaning en absorbant l’eau de la route et en la rejetant par la force centrifuge.

À savoir que la bande de roulement serait imprimable en 3D et donc adaptable à la région de chacun.

Bien entendu, c’est un concept assez futuriste et s’il ne risque pas d’arriver immédiatement, il aura l’audace d’inspirer grandement l’industrie automobile en proposant un nouvel angle.

En attendant Goodyear a présenté également à Genève un autre pneu conceptuel, toujours pour les voitures autonomes, mais qu’on imagine plus dans un futur proche :

Goodyear IntelliGrip

GY_IntelliGrip

 

L’intérêt de ce pneu-concept réside dans ses capteurs ultra performants qui permettraient d’apporter à la voiture autonome le plus d’informations liées à la route comme l’état du revêtement du sol et les conditions climatiques.

Aussi, l’IntelliGrip permettrait le contrôle de l’usure des pneus, en mesurant sa pression et sa température.

Pour cela, le pneu-concept serait en constante communication avec le système informatique central de la voiture afin que celle-ci adapte sa vitesse et son comportement en fonction des retours que ferait le pneu IntelliGrip : la voiture autonome ralentirait au signal de chaussée mouillée par exemple.

Pour la partie micro-puce qu’uilise le pneu-concept IntelliGrip, Goodyear s’est associé à Huf, une marque fringues un producteur Allemand de TPMS (entre autres).

Ce pneu serait fonctionnel dès les premières voitures autonomes.

Partager.

A propos de l'auteur

Community Manager d'Allopneus, rédactrice du blog. Passionnée du web, des jeux vidéos et de gastronomie, je baigne dans le monde de l'auto depuis toute jeune, j'adore conduire (mais pas en mode croisière...).

2 commentaires

Donnez votre avis