Comment choisir entre chaussettes neige et chaînes ?

15

Les chaînes et les chaussettes neige sont des équipements hiver désormais parfaitement généralisés. Lisez nos conseils pour choisir la solution la plus adaptée à vos contraintes et à votre budget.

En préambule, soyons réalistes et disons que des chaînes ou des chaussettes aussi bonnes soient-elles ne remplaceront pas des pneus hiver. La plus grande force de ceux-ci demeure la polyvalence et la facilité d’utilisation.

Les chaînes neige : incontournables et adaptées aux conditions difficiles

Ce dispositif classique demeure un gage d’efficacité en cas de neige importante. En effet, ce dispositif permet d’aller chercher de l’adhérence lorsque les empreintes d’un pneumatique (même hiver) arrivent à saturation et ne permettent plus d’évoluer sereinement. Si les chaînes neige ne manquent pas d’arguments en termes d’efficacité pure, elles peuvent s’avérer complexes à monter et imposent d’évoluer à une allure très modérée.

Il existe toutefois des chaînes hybrides. Par exemple, la chaîne neige Rud Innov8 Hybrid se monte très rapidement, sans demander de compétences particulières, tout en offrant moins de contraintes de roulage.

Adaptées à tous les véhicules ?

Les chaînes neige sont généralement compatibles avec la majorité des véhicules. Exception faite de certains véhicules non chaînables. Attention également aux véhicules équipés de transmission intégrale ; certains peuvent avoir des restrictions de montage. Les chaînes à montage frontal sont souvent une solution pour ces véhicules, certes plus onéreuse. Ces informations se trouvent généralement dans le carnet d’entretien du véhicule.

Nos conseils :

Veillez à toujours faire un montage « à blanc », avant le jour du départ. Cela vous permettra de vous habituer aux contraintes du produit, mais aussi de vérifier que les chaînes sont bien compatibles avec votre véhicule. N’oubliez pas de prendre une paire de gants (généralement fournie) ainsi qu’une lampe de poche ou idéalement une lampe frontale.

Prix en dimension 205/55R16 : de 50€ à environ 300€ (pour des chaînes frontales).

Les chaussettes neige : plus économiques et plus limitées

Les chaussettes ont un énorme avantage sur les chaînes neige. Elles sont relativement faciles à utiliser et à monter. Elles ont aussi un inconvénient : étant donné qu’elles ne sont pas bruyantes, on a souvent tendance à penser que l’on peut rouler avec en dehors d’un sol neigeux. Or, elle ne sont pas du tout adaptées à cela. En effet, les chaussettes neige sont construites dans un textile spécifique, qui adhère sur une surface neigeuse. Parfaites pour franchir un faible obstacle, leurs performances demeurent limitées, notamment en termes de pouvoir directionnel et de grip latéral. Mais elles sont également très fragiles, et quelques mètres sur l’asphalte peuvent suffire à les déchirer.

Adaptées à tous les véhicules ?

Les chaussettes neige peuvent équiper la majorité des véhicules, sauf ceux qui ne sont pas chaînables.

Nos conseils :

Utilisez les chaussettes neige uniquement sur un revêtement neigeux ; pensez à les rincer et à les faire correctement sécher avant leur stockage. N’oubliez pas, comme pour les chaînes, une paire de gants ainsi qu’une lampe.

Prix en dimension 205/55R16 : de 40€ à environ 70€ pour des modèles élaborés comme les chaînes MICHELIN Grip 6.


FLASH INFO

En ce moment sur notre site, nous bradons les chaussettes neige STIX, à 19,90€ au lieu de 35,90€, ainsi que les chaussettes neige SHOW’7 Allopneus à 23,90€ au lieu de 39,90€ (jusqu’à épuisement des stocks) : rendez-vous dans la catégorie « Chaussettes neige » !


Que dit la loi ?

La loi est claire. Si vous souhaitez utiliser ces équipements secondaires comme des produits hiver à part entière, ils doivent bénéficier de l’homologation B26. Seule cette homologation permet d’attester qu’ils peuvent prétendre à être utilisés lorsque des équipements spéciaux sont requis. Si les chaînes ont généralement cet agrément, ce n’est pas toujours le cas des chaussettes, particulièrement pour les modèles bas de gamme. Nous proposons sur Allopneus uniquement des produits homologués B26.

Alors, que choisir ?

À vrai dire, il n’y a pas vraiment match entre les chaussettes et les chaînes neige. À l’exception des modèles élaborés du type Michelin, les chaussettes demeurent limitées et adaptées à une utilisation très occasionnelle. Elles ont pour elles une indéniable facilité d’utilisation.

Les chaînes demeurent la meilleure solution pour des conditions neigeuses sérieuses et plus régulières. Si elles s’avèrent plus chères, le surplus de prix par rapport aux chaussettes est cohérent si on le rapporte au différentiel de performances.

Images : Polaire

Partager.

A propos de l'auteur

Community Manager d'Allopneus, rédactrice du blog. Passionnée du web, des jeux vidéos et de gastronomie, je baigne dans le monde de l'auto depuis toute jeune, j'adore conduire (mais pas en mode croisière...).

15 commentaires

  1. Les chaines c’est un peu hard, les chaussettes c’est pas top avec les sandales. Je préfère les bas résilles qui sont sexy même avec les sandales.
    Grrrr! Me suis encore trompé de blog 😧

  2. Pour ma part j’ai équipé mes deux véhicules ( 4×4 Nissan et Hybride Honda) en pneus 4 saisons de Michelin. Ils assurent une tenue de route parfaite aussi bien sur route mouillée qu’enneigée .
    J’ai des chaussettes Michelin que j’utilise depuis 2 saisons sur l’hybride. Il faut après utilisation bien les rincer et les sécher.
    Par contre j’ai quand même des chaînes dans le 4×4 pour affronter les grosses chutes de neige sur les routes où alternent neige et pluie quand je suis en Haute Savoie.

  3. étant depuis 32 ans en montagne (jura) il suffit simplement de mètre 4 pneus neige et alors tout va bien les chaine c’est réservé aux parisien lol !! un peut d’humour ( ps: je suis né a paris)

  4. Pour ma part c’est quatre peneus neige et chaînes pour nos voitures et peneus neige ou cloutées pour le solde car, mais allons essayer prochainement des peneus quatre saisons pour le side car.
    Bonne journée.

  5. Plus sérieusement, des pneus hiver neufs sur les roues avants d’une traction permettent de rouler sereinement quasiment partout, et surtout ça permet de se passer de la « corvée » de mise en place des chaussettes par -10°C dans une tempête de neige.

      • Je cherche justement à déséquilibrer un peu la voiture pour la rendre sur-vireuse en mode ESP off, c’est plus fun…☺
        Donc 2 pneus hiver à l’avant pour aller au ski jusqu’en avril, puis permutation à l’arrière ensuite pour les journées circuit.
        Ceci dit, pour un usage plus « familial », avoir 4 pneus identiques aux 4 coins est plus safe, on est d’accord.

  6. chaine aucune n est facile a mettre les seul que j ai connus facile c était deux arceaux mais plus en vente .dommage en 5 minutes c était fait .

Donnez votre avis