SelfSeal, le pneu auto-réparant de Michelin

0

SELFSEAL : Qu’est ce que c’est ?

SelfSeal n’est pas un nouveau modèle de pneu, c’est une technologie Michelin permettant au pneu de se réparer tout seul, sans aucune intervention humaine.

Finies les roues de secours et les galères sur le bord de la route ! Vous aurez beau rouler sur des clous, avec MICHELIN Selfseal vous ne vous en apercevrez peut-être même pas ! Par ailleurs, de plus en plus de véhicules ne sont plus équipés de roue de secours.

Comment ça marche ?

Le pneu est doté d’une matière autocollante appliquée sur les parois à l’intérieur du pneumatique. Lorsque le clou pénètre dans le pneu, la couche autocollante se fixe au clou pour garder l’étanchéité et conserver la pression. Au retrait du clou, cette pâte agit comme une bombe anti-crevaison et vient combler l’orifice de l’intérieur. Ainsi, le pneu peut continuer à être utilisé et la pression reste stable.

Illustration

Ce dispositif est efficace pour les trous jusqu’à 6mm de diamètre. Il ne vous sera cependant d’aucun secours en cas d’éclatement ou de choc sur les flancs.

Les principaux avantages

  • Gain de temps et d’argent : ni changement de roue, ni déplacement au garage pour une réparation à 15 ou 20€ ;
  • Tranquillité d’esprit ;
  • Pas besoin de chercher une station de gonflage ;
  • Plus de sécurité sur la route ;
  • Se monte sur toutes les voitures, même non-équipés de capteurs de pression TPMS, car avec ce système il n’y a justement pas de perte de pression.

Cette technologie est d’ores et déjà disponible sur ces références :

La vidéo explicative

CHEZ LES AUTRES MANUFACTURIERS

Cette technologie existe déjà chez d’autres fabricants comme Pirelli avec le Seal Inside et Continental avec le ContiSeal. Leur fonctionnement est exactement le même que pour le MICHELIN Selfseal.

Continental_ContiSeal pirelli_seal_inside

Comme pour le SelfSeal, ces pneus sont compatibles avec tous types de véhicules.

LES AUTRES TECHNOLOGIES

Bridgestone Driveguard :

driveguard-tyre vs conventionnel

Vous le connaissez, nous vous l’avons détaillé dans cet article.

Différent du Runflat mais aussi différent du SelfSeal, le Driveguard est un pneu qui permet de rouler 80km à 80km/h après une crevaison. Pas de matière autocollante pour ce pneu mais des flancs renforcés qui permettent de continuer à rouler à zéro de pression.

Il ne nécessite pas de jantes spécifiques, la seule condition pour le monter est que votre véhicule soit équipé de capteurs de pression automatiques TPMS (et oui, sinon impossible pour vous de détecter la crevaison).

Le Driveguard est également disponible sur Allopneus.

Le Runflat :

Comme pour le Driveguard, un bel article récapitulatif sur le blog vous apprend tout sur le Runflat.

Le Runflat s’apparente à la technologie du Driveguard mais avec des flancs plus rigides, il ne se monte que sur les véhicules équipés en Runflat d’origine et nécessite des jantes spécifiques Runflat (un véhicule monté en Runflat est obligatoirement équipé d’un système TPMS).

Pour terminer :

Besoin d’un rappel sur le système TPMS ? Vous pouvez consulter cet article explicatif.

Depuis le 1er Novembre 2014, le système TPMS est obligatoire en Europe pour tous les véhicules neufs.

Vous ne savez plus quelle technologie monter sur votre véhicule, on vous aide à vous y retrouver dans le tableau suivant :

tableau_selfseal_runflat_driveguard

Cliquez sur le tableau pour l’agrandir

Partager.

A propos de l'auteur

Thomas, chargé de contenu produit chez Allopneus, je suis passionné par le sport automobile et aussi le sport en général, les voyages… tout ce qui permet de découvrir de nouvelles choses. J’ai soif de sensations fortes et suis constamment à la recherche d’adrénaline.

Donnez votre avis