Eagle F1 Asymmetric 3 : le renouveau sportif de Goodyear

0

Il est déjà dans nos stocks, depuis plusieurs mois. Mais le lancement presse n’a pas encore eu lieu, où je pourrai le tester pour vous. En attendant, voici les infos que nous avons pu glaner notamment lors d’une conférence de presse Goodyear qui a eu lieu ce mois-ci, en ligne.

Le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 2 avait son succès, mais il était temps de le renouveler pour tenir la rude concurrence sur ce segment. On peut dire que 2016 est l’année du renouveau sportif chez tous les grands manufacturiers : MICHELIN a sorti le Pilot Sport 4, Continental le SportContact 6, Pirelli le PZero. Ils ont raison car ce segment « hautes performances » voire « ultra hautes performances » est en croissance en Europe ces dernières années, contrairement au segment standard qui stagne (données présentées par Goodyear). En fait, les pneus « UHP » se font de plus en plus larges car les voitures sont de plus en plus puissantes. Le ratio diminue pour une meilleure tenue de route. Goodyear l’illustre avec la Golf GTi qui était équipée en 1976 de pneus 185/60R14, puis en 1991 de pneus 195/50R15, et aujourd’hui avec des pneus 225/45R17.

Pour en revenir au développement de l’Eagle F1 Asymmetric 3, Goodyear s’est basé sur les retours consommateurs et leurs ingénieurs ont ainsi bûché sur :

  • les distances de freinage
  • la tenue de route
  • la consommation de carburant

À vrai dire, ils auraient pu changer le nom du produit tellement cette version a évolué techniquement. Mais le prédécesseur a un tel succès que cela ne ferait que dérouter ses utilisateurs.

Quant aux technologies innovatrices

1. Bande de roulement

Les largeurs de blocs d’épaulement ont été optimisés afin d’obtenir une empreinte aTire Shot 225/45 R17 Low Resolutionu sol plus large, ce qui au final raccourcit les distances de freinage sur sol sec et humide.

La technologie employé est l’« Active Breaking », déjà présente sur le prédécesseur, mais là améliorée : la surface de contact avec la route augmente lors du freinage.

2. Gomme

La gomme est composée de résine de pin telle qu’elle donne un maximum d’adhérence quelle que soit les conditions de charge : en courbe à haute vitesse, ou en freinage d’urgence en ligne droite.

La technologie employée s’appelle « Grip Booster », et permet à la gomme de s’assouplir pour adhérer quand sa température monte, sur sol sec ou sol mouillé, même quand on freine en tournant.

3. Couches inférieures

couchesDes filaments d’acier ont été intégrés aux pneus qui permettent d’avoir une réponse plus directe du pneu et de la maniabilité, du contrôle et donc de la sérénité. De plus la nappe n’en est pas plus épaisse, au contraire. Enfin, les rainures et cavités ont été améliorées pour résister à l’usure.

La technologie employée est la « Reinforced Construction technology », elle améliore la précision du pneu en courbe et diminue la résistance au roulement.

Résultats

Pour tester toutes ces nouvelles technologies, Goodyear a fait appel au TÜV SÜD pour un test dans les règles, et afin de tester leur pneu au sein de la concurrence. Le test s’est fait en septembre/octobre 2015 (malheureusement les nouveautés des autres manufacturiers n’étaient pas sorties), sur une Golf VII équipée de pneus 225/45R17, qui est la dimension la plus populaire chez les sportives. Les concurrents étaient le MICHELIN Pilot Sport 3, le Bridgestone S001 et le Continental SportContact 5. Bien entendu, il faudrait refaire le test avec les nouveautés 2016. Les résultats principaux sont les suivants :

  • Le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 freine 2,6m plus court sur route mouillée (rappel : 2,6m = passage piéton)
  • Il freine 1,3m plus court sur route sèche
  • Sa tenue de route sur le mouillé est de 4% meilleure.

Note : ces résultats sont en fonction de la moyenne des performances des concurrents.

Goodyear a également réalisé un test d’usure (mêmes concurrents, avec DEKRA cette fois-ci), où leur Eagle F1 Asymmetric 3 a parcouru 31% de kilométrage en plus que la moyenne des concurrents, soit 11 528km supplémentaires.

Dimensions et étiquetage

Le pneu Eagle F1 Asymmetric 3 va du 17 au 20 pouces pour l’instant, et pourra aller au-delà en fonction des équipements d’origine. À ce propos, il reprend bien évidemment les équipements d’origine de l’Asymmetric 2, ainsi que le nouveau Jaguar XF par exemple.

Ce pneu bénéficie de la note A en performance sur route mouillée, pour toutes les dimensions. Concernant la note sur le carburant, la plupart des dimensions est notée C, le reste est noté E. Il faut dire que qui dit pneu large dit consommation de carburant, quoiqu’il en soit.

Il existera en pneus Runflat (en cours de développement actuellement).

Voir le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3

Partager.

A propos de l'auteur

Community Manager d'Allopneus, rédactrice du blog. Passionnée du web, des jeux vidéos et de gastronomie, je baigne dans le monde de l'auto depuis toute jeune, j'adore conduire (mais pas en mode croisière...).

Donnez votre avis