Les 9 choses qu’uniquement les pros savent sur la loi et les pneus mais qu’on ne vous dit pas forcément

17
Il existe de nombreuses lois sur l’utilisation des pneumatiques en France. On pense connaître les plus importantes, mais souvent elles sont mal comprises. Mal interprétées je devrais dire. Voici donc 9 lois que vous ou votre garagiste pensiez savoir mais qui ont été probablement trop synthétisées. 

1. Il faut avoir exactement les mêmes pneus sur le même essieu.

Faux. Tout se joue sur les termes « exactement les mêmes ». Voici ce que dit la loi sur les règles de montage : « tous les pneumatiques montés sur le même essieu doivent être du même type (sauf utilisation de la roue de secours) ».

Qu’est-ce qu’un même type ?

L’ annexe II point 2.1 de cette même directive définit la notion de « type de pneumatique » : les pneumatiques ne présentant pas entre eux de différences essentielles sur les points suivants :
  • la marque
  • la dimension
  • la catégorie d’utilisation (ex : route, neige, usage spécial)
  • la structure (radiale ou diagonale)
  • le code de vitesse
  • l’indice de capacité de charge
Comme vous pouvez le voir, ici, on ne parle pas de modèle de pneus. Il est donc tout a fait possible d’avoir deux pneus différents de la même marque sur le même essieu, tant qu’il s’agit de la même structure.

2. Il est possible de monter un pneu normal et un pneu rechapé sur le même essieu.

Vrai, la loi le précise.
« Peuvent coexister sur un même essieu des pneumatiques rechapés et non rechapés s’ils ont le même type d’origine et si les pneumatiques rechapés l’ont été par le manufacturier lui-même. » article 3 Source
Nous le déconseillons FORTEMENT. Même s’il est quand même peu probable que vous arriviez à trouver un pneu qui a été rechapé par le même manufacturier.

3. Toujours changer les deux pneus du même essieu quand on crève.

Faux. Dans la limite de 5mm d’usure entre les deux.
« La différence entre la profondeur des rainures principales de deux pneumatiques montés sur un même essieu ne doit pas dépasser 5 millimètres. » Source
Dans la pratique, ça veut dire que votre pneu encore valide doit être quasiment neuf.

4. Il faut un macaron pour préciser que l’on a des pneus hiver.

Faux. Le macaron est uniquement obligatoire quand on descend d’un indice de vitesse pour les pneus hiver. C’est à dire quasiment tout le temps :

« 3.4. Des pneumatiques sur lesquels figure un indice de capacité de charge ou un symbole de catégorie de vitesse inférieur aux capacités maximales prévues par le constructeur du véhicule.

Les dispositions du point 3.4 ne sont pas applicables aux véhicules dont la vitesse maximale par construction est supérieure à 160 km/h et qui sont équipés de pneumatiques « neige » dont le symbole de vitesse est « Q ».

Dans ce cas, une étiquette de mise en garde indiquant la vitesse maximale que peuvent supporter les pneumatiques « neige » doit être apposée à l’intérieur du véhicule, à un emplacement bien en évidence, que le conducteur puisse voir aisément.  » Source
Dans la vraie vie, quand on change il est très rare qu’on ne descende pas d’un indice de vitesse pour des pneus hiver. Dans la vraie vie, les manufacturiers n’ont que très peu de ces fameuses étiquettes, les garagistes quasiment jamais. Et dans la vraie vie, les forces de l’ordre s’en tapent un peu le coquillard.

5. Je peux rouler uniquement avec des pneus neige quand il y a ce panneau. (Panneau B 26).

Panneau B26 - pneu neige

Panneau B26

Faux, ce panneau indique qu’il faut un équipement spécial. Donc des chaînes. Sauf s’il y a un panonceau d’indications diverses M9 portant l’inscription « Pneus neige admis ».

6. Il n’y a donc que les chaînes neige acceptées quand il y a ce panneau (b26).

Faux, maintenant la plupart des chaussettes neige, ainsi que les « easygrip » Michelin sont officiellement considérées comme équipements spéciaux, et répondent donc à la loi. Source

7. J’ai une voiture propulsion, je mets mes chaînes à l’avant quand même, non ?

On parle pas du technique ici, mais du légal. Et donc, non, vous devez avoir vos chaînes sur les roues motrices.
« Chaînes à neige obligatoires sur au moins deux roues motrices. » Source
Ça veut aussi dire que si vous avez une voiture 4×4 vous pouvez les mettre où vous voulez.

8. Les pneus cloutés sont interdits en France.

Faux : Utilisables du 11 novembre au dernier dimanche de mars. Attention cependant, la vitesse est limitee à 90km/h avec ce type de pneus.
« Les pneus à crampons peuvent être utilisés du samedi précédent le 11 novembre au dernier dimanche de mars de l’année suivante. Si les conditions atmosphériques l’exigent, les préfets peuvent modifier les dates de la période d’utilisation. » Source

9. Étiquetage européen : L’indicateur « Tenue de route sur le mouillé » indique la performance de la tenue de route sur le mouillé.

Faux. Il s’agit de la performance du freinage en ligne droite sur une route mouillée. Ne sont donc pas pris en compte : adhérence en courbe, aquaplaning etc.
Si vous voulez en savoir plus sur l’étiquetage européen des pneumatiques, c’est ici : étiquetage européen des pneumatiques.
Partager.

A propos de l'auteur

Ancien Social Media Manager d'Allopneus, je passe maintenant de temps en temps publier quelques billets ici. Je suis intéressé par les nouvelles techno, le monde de l'auto, et tout ce qui se passe autour du pneu. Et #motard avant tout !

17 commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai un pneu michelin primacy 235/45/18 94W et un pneu michelin primacy HP 235/45/18 98W . Est ce que je peux les monter sur le même essieu?

    Merci

    • Bonjour Carte, même s’il est recommandé d’avoir strictement les mêmes profils de pneu sur sa voiture afin d’en avoir le meilleur comportement, vous pouvez mettre sur un même essieu des pneus de même marque, de même structure (diagonale ou radiale), de même dimension, de mêmes indices de charge et de vitesse.
      Dans votre cas, vous avez une différence au niveau de l’indice de charge, ce n’est donc pas bon.

  2. Bonjour
    Si je met en roue de secours une roue sur laquelle il y a un pneu été usé aux 3/4 ( il reste environ 2 mm de profondeur ).
    1- suis-je en règle vis à vis de la loi ?
    2- Puis-je utiliser cette roue de secours avec un pneu tout neuf ( sur le même essieu ) si je viens à crever ( sachant que , hormis l’usure , les 2 pneus sont parfaitement identiques mais bien sure se n’est plus la roue de secours d’origine constructeur puisque c’est moi qui l’ai mise la ).
    3- Quand je roule avec des pneus hiver et en période hivernal et sur la neige , puis-je la encore monter cette roue de secours en cas de crevaison ( toujours aux yeux de la loi ) ?
    N’hésitez pas à me faire savoir si la loi dit quelque chose de particulier sur les roues de secours.
    Dans l’attente de vos réponse. Je vous remercie d’avance

    • Bonjour Cyrille, il faut que la profondeur de creux soit supérieure à 1,6mm, auquel cas la roue de secours peut être utilisée à titre très provisoire, même si elle n’est pas identique aux autres pneus. Idem pour les galettes, roues de secours pliables ou de dimensions différentes…

      • Bonjour
        Je reviens à la charge mais voila pourquoi :
        le Michelin Crossclimate n’existant pas en 165 65 R15 81 T , le service consommateur de la marque me propose la dimension 185 60 R15 88 V ( que je ne trouve pas soit dit en passant dans le tableau d’équivalence de TNPF ). Ma question est la suivante ai-je le droit d’avoir sur un essieu 2 pneus 165 65 R15 88 T et sur l’autre essieu 2 pneus en 185 60 R15 88 V ? Le livre blanc du pneumatique ne le précise pas.
        D’avance merci

        • Bonjour, on parle là d’un autre sujet. Normalement, Michelin vous aura indiqué une dimension de pneus compatible avec votre véhicule. Elle n’apparaît pas forcément par le TNPF mais sur le livret de votre voiture. Par contre, votre voiture n’est sûrement pas homologuée pour la monte décalée (ce sont surtout des BMW/Mini en plus de 17 pouces), vous ne pouvez donc pas avoir des dimensions différentes sur les essieux. Je vous recommande d’ailleurs de monter les CrossCLimate par 4.

  3. Bonjour,

    j’ai beau lire et re-lire les textes de lois, publications et code de la route, je ne vois nulle part, un endroit ou il est mentionné qu’il est interdit de monter sur un même essieu 2 pneus de « marque » de fabricants différents.

    Légalement, et sous réserve que vous me donniez le lien qui indique le contraire, il est tout a fait possible de monter par exemple, sur un meme essieu, un Michelin et un Dunlop, dès l’instant que ce sont 2 pneus à structure radiale, qu’ils sont du même type (route ou neige par exemple) et de mêmes dimensions (biensûr avec les dimensions et indices de vitesse et de charge conforme à l’homologation du constructeur du véhicule léger)

    Lorsque les textes de loi concernant les pneumatiques, utilisent le terme: « marque » ils parlent de « marque d’homologation CEE » des pneumatiques, et effectivement, le même essieu doit avoir 2 pneus marqués CEE sur les flancs afin de prouver qu’ils sont homologués. Mais, je pense qu’il y a amalgame avec le terme « marque d’homologation CEE » et « marque du fabricant »

    Je vous invite à re-lire les textes de loi, publications au J.O. et code de la route, et à m’indiquer le lien internet, qui confirmera votre publication.

    Merci d’avance

    • Bonjour NicolasM, le document officiel du TNPF est formel, que vous retrouverez sur ce lien.
      Extrait 1 : – Eléments qui décrivent le « type» :
      marque du fabricant, désignation
      des dimensions du pneu, structure
      (radiale «R» / diagonale «D» / ceinturée
      croisée «B»), symbole de
      catégorie de vitesse, indice(s) de
      capacité de charge, lettres «M+S»
      pour pneus «neige».
      Extrait 2 : Sur un même essieu il est interdit
      de monter des pneus de «types»
      différents (tels que définis pour la
      réception par type), sauf utilisation
      roue de secours temporaire.

  4. Ce que cet excellent exposé ne me dit pas c’est ce qui concerne les différences admissibles entre essieux. Ainsi, sur un vieux véhicule utilitaire (1086) dont la plaque d’indication des pressions donne pour un diamètre de 14′ les largeurs 165, 185 et 215, puis-je monter indifféremment (tout en respectant l’indice de charge) deux pneus d’une de ces valeurs sur l’essieu avant et deux d’une autre sur l’arrière ?

    • Bonjour @Aimedieu, tant que le véhicule n’est pas présenté d’origine par le constructeur comme « asymétrique », c’est-à-dire comme ayant une « monte décalée », vous ne devez pas mettre de dimensions différentes entre les 2 essieux. Les véhicules acceptant la monte décalée sont souvent des BMW, ce n’est pas chose courante.
      Alors bien sûr, vous ne trouverez pas dans un texte de loi ce que je vous affirme, c’est assez implicite et certains jouent sur la non clarté de la loi à ce sujet pour mettre des dimensions différentes. Mais je ne pense pas que votre assurance le tolère ni le contrôle technique, car en effet vous ne respectez pas les recommandations constructeur.

      • bonjour
        je passe le controle technique pour mon vehicule  » express Renault  »
        j’ai deux pneus neufs a l’avant et aussi a l’arrière – les deux mêmes par essieu –
        avant 155 70 R13 73T
        arriere 145 80 R13 75T
        le controle technique m’est refusé …..pourquoi ?
        merci de votre réponse
        JP

        • Bonjour polux, votre véhicule n’est pas prévu pour la monte décalée, il faut que vous ayez la même dimension à l’avant qu’à l’arrière, dans la dimension homologuée pour votre Express.
          Je ne connais pas votre motorisation mais si c’est l’une des 2 dimensions que vous avez déjà, ce serait 145/80R13, il me semble deviner.

  5. Très bon article Cyril ! Moi qui pensais tout savoir sur les gommes…
    Petite précision, dans ton point 3 sur le changement de pneus en cas de crevaison. Si la limite d’usure ne doit pas excéder 5mm, cela ne veut pas dire forcément que le pneu valide doit être quasiment neuf. Imaginons que le pneu valide est à 2mm (proche de la fin) et que le pneu crève est à 6mm, cela passe, car <5mm d'usure entre les deux, non ?
    Je suis par contre bluffé sur cette histoire de macaron pour les pneus hiver, je n'ai jamais vu un tel sticker sur une voiture. Aurais-tu une photo ?
    Pour le point 9, la confusion vient du terme "tenue de route" qui fait penser à la tenue du véhicule dans une courbe. Le terme plus approprié est bien "adhérence sur sol mouillé" ou encore "Freinage sur sol mouillé" que vous utilisez sur vos fiches :-)

    • @blogpneu, j’attendais que Cyril réponde mais il doit être sous la neige ^^
      Si le pneu valide est à 2mm, le pneu de remplacement doit être à 7mm maxi. Donc 6mm, ça marche !
      Nous avons des macarons au bureau, pour les envoyer aux clients qui en ont besoin, je mettrai une photo dans peu de temps.

Donnez votre avis