Revue de l’Alpin 5 de Michelin

1

Il est temps petit à petit de se remettre au goût du jour des pneus hiver. Nous vous le présentions déjà il y a 6 mois, mais depuis nous avons eu la visite de Michelin dans nos bureaux pour une formation appuyée, et ils arrivent dans les prochains jours dans nos stocks (nous en avons déjà en quelques dimensions). Dans cet article datant de février vous trouverez les 27 dimensions dans lesquelles il sera disponible.

Soyons concis :

Ce pneu hiver est fait pour les compactes, moyennes berlines et berlines. Il est fabriqué dans 7 usines européennes, et répond à une étude particulière : en hiver, dans les pays européens non nordiques, 57% des accidents routiers se produisent sur sol sec. Ce pourcentage non négligeable pousse à revoir les performances des pneus hiver afin qu’ils répondent également aux exigences sur route sèche, à moins de 7°C.

C’est à cela que Michelin a voulu répondre avec son Alpin 5 : un pneu qui accroche, sur le mouillé/neige fraîche comme sur le sec et froid. Les utilisateurs exigent de la sécurité avant tout en hiver, c’est pourquoi les performances en aquaplanning et en adhérence ont été améliorées, en laissant de côté les améliorations du comportement à haute vitesse et en conduite sportive, qui leur ont semblé moins élémentaires pour la sécurité sur les routes d’hiver.

Apprenons à lire le dessin du pneu

8856-confronto-michelin-alpin-4-e-alpin-5

Dessin en V (= pneu directionnel) : bonne gestion de l’aquaplanning car l’eau et la neige fraîche est bien évacuée, et on a donc une tenue de route augmentée. Le dessin en V engendre un pneu bruyant, mais Michelin a contré cet effet avec :

Le nombre de lamelles, 16% supérieur à celui sur l’Alpin 4 : 2000 lamelles, plus profondes de 17%, ce qui laisse passer plus d’air et donc réduit le bruit du roulement. De plus, comme les entailles sont plus profondes, il y a plus de contact sur le sol. Le pneu évacue alors plus l’eau et l’adhérence est maximale.

Ce qui a été grandement amélioré sur l’Alpin 5 par rapport à l’Alpin 4

  • le freinage sur le mouillé (l’Alpin 5 freine 5% plus court que l’Alpin 4)
  • la gestion de l’aquaplanning
  • la stabilité en virage sur la neige
  • la tenue lors d’accélération sur sol gelé

Encore plus de silice

Michelin, précurseur du composé gomme silice, en rajoute encore sur l’Alpin 5. Ça donne une gomme plus malléable, et donc une tenue de route et un confort de conduite agréables. C’est également un composé plus écologique : consommation en baisse, longévité en hausse, et moins d’émission CO2.

À cela Michelin a ajouté de l’élastomère fonctionnel, qui apporte une motricité plus importante.

3 technologies importantes

  • Tread Compound Technology : adhérence et réduction de la résistance au roulement
  • Stability Grip : autobloquant au niveau des lamelles, chasse plus efficacement la neige
  • Helio Compound 4G : flexibilité à la gomme = grip supplémentaire même dans les démarrages en côté et/ou neige fraîche

Ne tardez pas à commander vos pneus hiver, pour éviter la cohue de fin d’année. Actuellement, le pneu Michelin Alpin 5 est à partir de 59,90€ sur Allopneus.com (prix au 21/11/14).

Alpin 5

 

Partager.

A propos de l'auteur

Community Manager d'Allopneus, rédactrice du blog. Passionnée du web, des jeux vidéos et de gastronomie, je baigne dans le monde de l'auto depuis toute jeune, j'adore conduire (mais pas en mode croisière...).

Un commentaire

  1. Bonjour,
    je viens de faire l’acquisition de 4 pneus Alpin5 (215/55/R17) montés sur 4 nouvelles jantes alu, sur une 508 SW BVA 2.0l, je verrais si effectivement la tenue de route est bonne sur route sèche ou mouillée et sur la neige certainement dans quelques semaines.
    Cordialement.

Donnez votre avis