Quand Michelin et Le Chameau associent leur savoir-faire pour le confort des agriculteurs

6

Parfois, certaines collaborations donnent naissance à des produits assez inattendus, comme cette gamme de bottes en caoutchouc Cérès, fruit de l’alliance entre le géant du pneu Michelin et le bottier français Le Chameau.

 La gamme de bottes Le chameau et Michelin :

La  marque Le Chameau a en effet fait appel à Michelin, afin de confectionner une semelle pour des bottes d’agriculteur. La boue étant le principal problème rencontré, les ingénieurs de la section Michelin Lifestyle se sont retrouvés à plancher sur cette problématique. Et ils ont réussi ce challenge.

La semelle ainsi crée présente une sculpture à barrettes quasi identique à la bande de roulement  des pneus tracteurs bibendum à cela près, que les barrettes sont en sens inverse afin de favoriser la motricité et stabiliser la marche et pour que la partie située au talon de la botte serve à retenir le pied. La boue ne peut ainsi pas s’accrocher et glisse vers l’extérieur de la chaussure.

La gamme se compose de 4 modèles différents, vendus entre 79 et 269€.  Ces modèles apportent donc adhérence, confort grâce à un bon maintien du pied, et une bonne résistance à l‘abrasion et aux éléments extérieurs.

D’autres modèles ont également bénéficié de la compétence des manufacturiers :

En effet, cette collaboration entre manufacturier et fabriquant de chaussure n’est pas la première du genre.

Michelin avait d’ailleurs déjà participé à l’élaboration d’une paire de tennis avec Babolat : la Propulse. Grâce à la technologie Michelin OCS (Optimized Cell System), sa semelle présente des sculptures spécialement étudiées pour optimiser l’adhérence sur toutes les surfaces de jeu.

Il y a également Adidas, qui après une collaboration avec le fabriquant de pneu Goodyear, s’est associé à Continental en mettant au point la technologie Continental Traction Compound destinée aux semelles de la Super Nova Riot 3, une chaussure de trail/running.

Le but de cette semelle : une bonne stabilité et un contrôle dans toutes les conditions (même neige et glace).

Alors à quand les Moon Boots Nokian pour ne pas glisser sur la neige ?

 

Source photo: l’Argus.

Partager.

A propos de l'auteur

Assistante marketing chez Allopneus.com. Passionnée de snowboard, de séries et de shopping, j’adore également le monde de l’automobile (particulièrement les belles voitures). J’espère apporter une touche girly dans cet univers assez masculin… Alors à vos marques, 3…2…1… Lisez, commentez et restez informés !

6 commentaires

  1. Bonjour,
    Les barettes de la semelle sont en effet dans le même sens que celles situées sur la bande de roulement des pneus MICHELIN, à l’exception du talon, où elles sont en sens inverse afin d’offrir plus de motricité et de stabilité.

  2. Il est indiqué à tort que les « barrettes » » de la semelle sont en sens inverse.

    he non elles sont dans le même sens pour une traction optimale.

  3. je vais avoir 73 ans me suis toujours servi de bottes chameau et toujours satisfait de leur qualite pneus michelin j en ai sur mon partner pas de problemes je chausse du 43 si vous voulez que je fasse des essais et de la pub pas de problemes

Donnez votre avis