[Innovation] Bridgestone développe un capteur qui analyse les conditions de revêtement de la chaussée

2

Une nouvelle assistance à la conduite développée par un Manufacturier ?

Bridgestone_CAIS capteur d'analyse pour le revêtement

Bridgestone a développé une technologie permettant de fournir en temps réel toutes les informations sur les conditions du revêtement au conducteur.

Cette innovation, présentée au Salon de Francfort, est basée sur la technologie CAIS (Contact Area Information Sensing – qu’on pourrait traduire par « détecteur de condition du revêtement » ou littéralement « capteur d’information de surface de contact »).

D’après Bridgestone, CAIS est le terme général pour toutes technologies permettant d’évaluer et de rapporter les informations sur l’état de la chaussée. Cette nouvelle technologie sera capable de ressentir les moindres vibrations et de les retransmettre à un ordinateur de bord pour analyse. L’ordinateur analysera ces données et les classera selon 7 critères pour ensuite avertir le conducteur.

Quel est l’intérêt ?

« Cette technologie à pour ambition d’aider les automobilistes à être mieux préparés en cas de rapides changements en conditions dangereuses (comme la pluie, la neige, le verglas). Par extension cela permettra aussi d’avertir les autres automobilistes se trouvant sur la même route*. »

Comment ça fonctionne ?

Un capteur d’accélération, placé dans les rainures du pneu, a pour mission de capter les vibrations et d’envoyer les informations vers un ordinateur qui analysera les informations. Cette transmission de donnée sera sans fil (je ne vois pas trop comment ils auraient pu faire autrement de toute façon). L’équipement d’analyse va ensuite déterminer en temps réel dans quelle condition se trouve le revêtement. Il y aura 7 conditions prédéfinies :

  • Sec
  • Semi-sec
  • Mouillé
  • Neige fondue
  • Neige fraiche, [d’la peuf !]
  • Neige compacte
  • Verglas

L’information sera ensuite affichée pour le conducteur. Nous ne savons pas s’il s’agit d’une solution intégrée (sur l’ordinateur de bord ou sur le tableau de bord) ou s’il s’agit d’un module indépendant.

D’après Bridgestone, leur outil est extrêmement précis et a été testé pendant deux hivers au Japon, sur l’île Hokkaido (qui est l’île la plus au Nord du Japon, en gros où il fait trèèèès froid et que l’hiver est très rûûûûûde).

Pour l’instant nous ne savons pas quand cela va être commercialisé et sous quelle forme. Retrouvez la source officielle ici

* Ont-ils prévu une techno permettant aux divers capteurs de communiquer entre eux, ou s’il s’agit juste de tendre la main par la fenêtre pour prévenir la personne qui vous suit …

Partager.

A propos de l'auteur

Ancien Social Media Manager d'Allopneus, je passe maintenant de temps en temps publier quelques billets ici. Je suis intéressé par les nouvelles techno, le monde de l'auto, et tout ce qui se passe autour du pneu. Et #motard avant tout !

2 commentaires

  1. Très intéressant comme système. Avertir le conducteur sur l’état de la route, voire même en faire profiter les autres utilisateurs est quelque chose de formidable. ce système est fondu dans le pneu? Cela fonctionne comme les puces RFID? (Encore un système informatique de plus embarqué !!)

    Je n’ai qu’une réserve sur ce type d’amélioration… on est déjà abreuvé de beaucoup d’informations lorsqu’on conduit. On doit contrôler le chemin que l’on prend et ne pas se tromper de sortie/embranchement/etc, bébert qui vous fait une queue de poisson car il a une plus grosse voiture, ses distances de sécurité, sa vitesse, les panneaux de signalisation, la copine qui s’emballe pour un rien, les enfants qui braillent (pour ceux qui en ont), la voix stressante du GPS qui vous prévient qu’il fallait se mettre sur l’autre voix, alors qu’il n’y en a pas d’autres, etc, etc.

    On est assisté en permanence, les informations parfois s’entremêlent et deviennent un obstacle même à une conduite sereine. Sans compter la visibilité et la lisibilité de ces infos!! Ils prévoient de projeter les données sur le pare-brise/ sur le tableau de bord, dans le champ de vision où faudra-t-il détourner encore une fois les yeux de la route?

    Il ne faut pas oublier qu’on utilise qu’une infime partie de nos capacités sensorielles. Le cerveau sature vite… trop vite.
    Bon ok, je sors.

  2. Avec cette techno, Bridgestone pourrait rouler sur les plates bandes des avertisseurs type Coyote si ils intègrent ces informations intelligemment dans une interface web.

    ça serait très pratique une alerte du type « Attention verglas dans le prochain virage! »

Donnez votre avis